Flèche : retour à la page d'accueil Flèche : vers le niveau supérieur Pfeil: Sprung zur nächsten Seite der gleichen Ebene

Bouton : action spéciale oui / non

Protection des données personnelles

Inscriptions de Graz

Bastion de la colline du château

Qui sommes-nous ? Contacts Collaboration Plan du site
Inscriptions de Graz < Inscriptions d'Autriche < Inscriptions < Centres d'intérêt < Bienvenue

Le bastion de la colline du château (Schlossberg) domine le centre-ville de Graz. De nos jours, le bastion n'est plus qu'un lieu de promenade où on peut admirer les vestiges du passé aussi bien que la vue plongeante sur la ville et les environs. Il y a plusieurs inscriptions allemandes sans traduction et c'est justement de celles-là que nous voulons parler ici.

Photo bastion Graz : inscription 1

Première Inscription

Photo bastion Graz : panorama du musée

Panorama du musée

Photo bastion Graz : inscription 2

Deuxième Inscription

Arrivée
Bibliographie
Discussion
Internet

Photo bastion Graz : vue d'en bas

Vue d'en bas

Au besoin cliquez sur les photos pour les voir plus grandes.

Photos : Hans-Rudolf Hower 2013

Photo bastion Graz : glycines

Glycines

Photo bastion Graz : inscription 3

Troisième Inscription

Photo bastion Graz : glycines

Glycines

Photo bastion Graz : porte égyptienne

Vue vers la porte égyptienne

Photo bastion Graz : inscription Rudolf Hans Bartsch

Quatrième Inscription

Photo bastion Graz : porte grecque

Porte grecque (menant nulle part)

Flèche : vers le debut de page

Première Inscription

Texte original (en allemand)

Kanonenbastei (ehem. Alarmbatterie, Stallbastei)

Ab 1544 Errichtung der neuzeitlichen
Befestigungsanlagen auf dem Schlossberg
nach Plänen von Domenico dell'Allio.
Schleifung der Anlagen 1809 über Anordnung
der Franzosen (Friede von Schönbrunn).

Diente zunächst der Verteidigung, war
später Staatsgefängnis und Standort
der Feuermeldung.

1978 / 79 durch Spenden der
Handelskammer Steiermark - Sektion
Gewerbe anlässlich der 850-Jahrfeier
der Stadt Graz wiederhergestellt.

Traduction

Bastion de canons (anciennement batterie d'alarme,
bastion d'étables)

A partir de 1544, construction des fortifications
modernes sur la colline du Château,
d'après des plans de Domenico d'Allio.
En 1809, démantèlement des installations sur ordre
des Français (Traité de Schönbrunn).

Elles servaient d'abord à la défense,
mais plus tard, elles ont été prison d'Etat
et lieu du guet du feu.

En 1978 / 79, restauration à l'occasion de la
fête des 850 ans de la ville de Graz,
grâce à des dons de la section « Professions »
de la Chambre de Commerce de la Styrie.

Flèche : vers le debut de page

Commentaire

Les fortifications modernes sur la colline du Château (Schlossberg) de Graz ont subi le même sort que bien d'autres installations militaires de ce genre : à partir d'un certain moment de l'histoire elles ne servaient plus à rien, étant donné la force de feu croissante de l'artillerie. Après, on en a fait une prison, des arsenaux et des étables, avant de les transformer partiellement ou entièrement en vue d'une utilisation civile (lieux de promenade, parcs). Tant mieux pour les habitants et les touristes !

Domenico dell'Allio (1515 - 1563) était un des grands architectes militaires de son siècle et a été nommé architecte en chef impérial des territoires autrichiens intérieurs (kaiserlicher Oberbaumeister der Innerösterreichischen Lande). Un bon siècle avant Vauban (1633 - 1707), il a déjà réformé fortement la façon de concevoir et de construire les fortifications pour mieux les adapter aux nouvelles techniques d'attaque, basées essentiellement sur l'artillerie.

C'est intéressant à voir que déjà à la fin des années 1970 une sorte de « sponsoring » (comme on dit en franglais) a eu lieu pour la rénovation du bastion. La Chambre de Commerce de la Styrie a payé une seule fois pour voir son nom affiché pour toujours. Voilà un accord gagnant-gagnant (pardon : win-win) !

Note linguistique

Si vous apprenez l'allemand, ne vous étonnez pas de certaines expressions autrichiennes qui s'éloignent du bon usage de l'allemand standard. La plupart des Autrichiens parlent un dialecte particulier, proche du bavarois, et certaines particularités de ce parler se trouvent jusque dans les inscriptions officielles. De nos jours on assiste même à la création d'une langue autrichienne standard, assez proche de l'allemand standard mais truffée de particularités régionales (vocabulaire, expressions, grammaire).

Flèche : vers le debut de page

Deuxième Inscription

Texte original (en allemand)

Garnisonsmuseum

Traduction

Musée de la garnison

Flèche : vers le debut de page

Commentaire

D'après la Wikipedia allemande, le Musée de la garnison (Garnisonsmuseum) de la colline du Château (Schlossberg) de Graz, qui a été créé en 1981 comme filiale du Musée de la ville (Stadtmuseum), contient entre autres, des pièces d'exposition témoignant des combats de 1809.

Flèche : vers le debut de page

Troisième Inscription

Texte original (en allemand)

Stallbastei, Pergola und Glyzinen

Die Stallbastei, 1544 mit
20 m hohen Mauern erbaut,
erhielt im Jahre 1820 das
ägyptische Tor, um die
Jahrhundertwende dann die
Pergola mit den Glyzinen.

Traduction

Bastion d'étables, pergola et glycines

Le bastion d'étables, érigé en 1544
avec des murs de 20 mètres de haut,
reçut la porte égyptienne en 1820
et puis, vers la fin du siècle,
la pergola avec les glycines.

Flèche : vers le debut de page

Commentaire

Les architectes européens du XIXe siècle excellaient en imitant les styles des temps révolus et le plus fin du fin était l'imitation de l'art égyptien. La porte égyptienne du bastion de Graz en est une preuve mais on trouve d'autres exemples dans d'autres villes. Même les propylées grecs de Munich, qui célèbrent la lutte des Grecs pour l'indépendance, ressemblent plutôt à un bâtiment égyptien de l'antiquité (voir Lutte d'indépendance des Grecs).

On pourrait être tenté de se dire que la ville de Graz ne devait plus trop croire à l'utilité militaire du bastion puisqu'elle en avait percé le mur pour y installer une grande porte, comme une sorte d'invitation à l'ennemi. Mais les apparences sont trompeuses, étant donné que cette porte ne mène nulle part. Il ne s'agit donc pas d'une entrée mais seulement d'un imposant élément décoratif.

Les glycines de la pergola ont tellement bien poussé qu'elles présentent un incroyable pêle-mêle de troncs entrelacés. Quand toutes ces glycines fleurissent, cela doit être merveilleux.

Flèche : vers le debut de page

Quatrième Inscription

Texte original (en allemand)

Hier ruht die Asche des steyrischen Heimatdichters

Rudolf Hans Bartsch

* 11.2.1873     † 7.2.1952

Die Gestirne waren seine Uhr
Die Winde sein Atem
Die Jahreszeiten seine Herzschläge
Sein Bruder war der große Pan

J. F. Perkonig

Ihrem Ehrenbürger - die Stadt Graz

Traduction

Ici reposent les cendres du poète du terroir

Rudolf Hans Bartsch

* le 11/2/1873     † le 7/2/1952

Les astres étaient son horloge ;
Les vents, son haleine ;
Les saisons, les pulsation de son cœur ;
Son frère était le grand Pan

J. F. Perkonig

A son citoyen d'honneur - la ville de Graz

Flèche : vers le debut de page

Commentaire

Rudolf Hans Bartsch était un poète du terroir et il a subi le sort de bien des poètes du terroir : beaucoup de gens du terroir l'adorent et les autres sont plutôt sceptiques. Certains parlent de mièvrerie, de faux romantisme, voire de nationalisme désuet pleurant la fin de l'empire austro-hongrois (n'oublions pas que Bartsch a été officier de l'armée autrichienne). Mais il y a eu aussi quelques critiques contemporaines très élogieuses.

Bartsch a écrit un grand nombre d'œuvres littéraires, surtout des romans mais aussi des nouvelles et des pièces de théâtre. Malheureusement pour l'auteur, la plupart d'entre eux n'ont pas eu le succès escompté. Vous pouvez trouver une liste des œuvres de Rudolf Hans Bartsch et quelques critiques littéraires, dans l'article de la Wikipedia allemande intitulé Rudolf Hans Bartsch.

Le petit poème de J. F. Perkonig reprend des éléments de texte écrits par Bartsch lui-même. Perkonig a écrit des nouvelles, des pièces de théâtre, des pièces radiophonique et des téléfilms. Il n'a vécu que sept ans de plus, après la mort de Bartsch. Pour plus d'information, voir l'article correspondant dans la Wikipedia allemande.

Malheureusement la Wikipedia française ignore complètement ces deux écrivains (jusqu'en février 2014 du moins).

Flèche : vers le début de la page

Bibliographie

A l'aide des liens qui suivent, vous pouvez voir ce que le libraire en ligne amazon vous propose au sujet des termes ou livres demandés. Arrivé à la librairie en ligne, vous pouvez vous servir de sa fonction de recherche pour rechercher n'importe quels autres termes, titres, auteurs ou bien numéros ISBN. A aucun moment il n'y a une obligation d'achat.

Mes suggestions

Auteur / titre / sujet

Observations

Info / achat

Guide vert Autriche

Collection de guides touristiques à toute épreuve.

amazon.ca: plusieurs éditions.

amazon.co.uk: plusieurs éditions.

amazon.com: plusieurs éditions.

amazon.de/at: plusieurs éditions.

amazon.es: plusieurs éditions.

amazon.fr: plusieurs éditions.

amazon.it: plusieurs éditions.

Styrie / Steiermark / Styria / Stiria

Tout ce que amazon propose au sujet de la Styrie.

amazon.ca: divers objets, livres et cartes.

amazon.com: divers objets, livres et cartes.

amazon.co.uk: divers objets, livres et cartes.

amazon.de/at: divers objets, livres et cartes.

amazon.es: divers objets, livres et cartes.

amazon.fr: divers objets, livres et cartes.

amazon.it: divers objets, livres et cartes.

Graz

Tout ce que amazon propose au sujet de Graz.

amazon.ca: divers objets, livres et cartes.

amazon.com: divers objets, livres et cartes.

amazon.co.uk: divers objets, livres et cartes.

amazon.de/at: divers objets, livres et cartes.

amazon.es: divers objets, livres et cartes.

amazon.fr: divers objets, livres et cartes.

amazon.it: divers objets, livres et cartes.

Rudolf Hans Bartsch

Tout ce que amazon propose au sujet de Rudolf Hans Bartsch.

amazon.ca: divers objets, livres et disques.

amazon.com: divers objets, livres et disques.

amazon.co.uk: divers objets, livres et disques.

amazon.de/at: divers objets, livres et disques.

amazon.es: divers objets, livres et disques.

amazon.fr: divers objets, livres et cartes.

amazon.it: divers objets, livres et disques.

Josef Friedrich Perkonig

Tout ce que amazon propose au sujet de Josef Friedrich Perkonig.

amazon.ca: divers objets, livres et disques.

amazon.com: divers objets, livres et disques.

amazon.co.uk: divers objets, livres et disques.

amazon.de/at: divers objets, livres et disques.

amazon.es: divers objets, livres et disques.

amazon.fr: divers objets, livres et disques.

amazon.it: divers objets, livres et disques.

Flèche : vers le début de la page

Recherche de littérature

Profitez du champ de recherche de votre portail amazon préféré ! En général vous avez intérêt à vous servir du portail domicilié dans le même pays que l'adresse de livraison. Mais ce n'est pas une obligation. Vous pouvez utilisez différents critères de recherche (groupe de produit, auteur, titre, ISBN / ASIN). A aucun moment il n'y a une obligation d'achat.

P o r t a i l   A m a z o n

amazon.at

(Surtout pour l'Autriche)

amazon.ca

(Surtout pour le Canada)

amazon.com

(Surtout pour les Etats-Unis)

amazon.co.uk

(Surtout
pour la Grande-Bretagne)

amazon.de

(Surtout
pour l'Allemagne, le Liechtenstein,
le Luxembourg et la Suisse)

amazon.es

(Surtout
pour l'Espagne)

amazon.fr

(Surtout
pour la France)

amazon.it

(Surtout
pour l'Italie)

Flèche : vers le debut de page

Internet

Veuillez tenir compte de nos réserves légales en ce qui concerne tout renvoi à Internet.

Adresse / propriétaire

Contenu / sujets

Graz

Site officiel de la ville de Graz (en allemand et anglais).

Graz

Dans : Wikipedia française

Article encyclopédique détaillé sur la ville de Graz.

Château de Schloßberg

Dans : Wikipedia française

Article encyclopédique assez détaillé sur la colline du Schlossberg, qui domine la ville de Graz.

Domenico dell’Allio

Dans : Wikipedia allemande

Article encyclopédique assez détaillé sur ce grand architecte militaire du XVIe siècle, qui a dirigé les travaux pour les nouvelles fortifications de la colline du Château (Schlossberg) à Graz. (Malheureusement, à l'instant où j'écris cette page, la Wikipedia française ignore complètement cet homme.)

Plan de ville de Graz

Dans : maps.google.de

Plan de ville à affichage variable.

Mur (rivière)

Dans : Wikipedia française

Bref article encyclopédique sur la rivière Mur (Mura, Müra, Möra, selon les langues), qui traverse la ville de Graz.

Schloßberg

Dans : Wikipedia française

Bref article encyclopédique sur la colline du château de Graz (avec peu de photos).

Grazer Schloßberg (Colline du Château de Graz)

Dans : Wikipedia allemande

Article encyclopédique détaillé sur la colline du château de Graz (avec bon nombre de belles photos).

Belagerung von Graz (Siège de Graz)

Dans : Wikipedia allemande

Article encyclopédique détaillé sur le siège de Graz, en 1809, par les Français, événement historique complètement ignoré par la Wikipedia française.

Stadtmuseum Graz

Dans : steiermark.com

Brève présentation du musée de la ville de Graz (en allemand, anglais, chinois, hongrois, italien, néerlandais, slovène et tchèque).

Belagerung von Graz

Dans : Wikipedia allemande

Article encyclopédique détaillé sur le siège de Graz en 1809, lors des guerres napoléoniennes.

Rudolf Hans Bartsch

Dans : Wikipedia allemande

Article encyclopédique sur la vie et l'œuvre de cet auteur autrichien contemporain de Josef Friedrich Perkonig.

Josef Friedrich Perkonig

Dans : Wikipedia allemande

Article encyclopédique sur la vie et l'œuvre de cet auteur autrichien contemporain de Rudolf Hans Bartsch.

Pfeil: Flèche : vers le début de la page

Passer des vacances à Graz ? Excellente idée ! Mais où habiter ?

Que vous cherchiez un gîte, une chambre, un hôtel ou n'importe quel autre domicile de vacances,
avec ou sans pension, vous pouvez le trouver à

BOOKING.COM.

Flèche : vers le debut de page

Arrivée en transport en commun

Pour l'arrivée à Graz, voir Inscriptions de Graz.

En sortant de la gare de Graz, traversez la place de l'Europe (Europaplatz) pour prendre la Keplerstraße, qui débouche sur la droite de la place. Suivez cette rue jusqu'au Lendkai qui croise et traversez le pont de la rivière Mur (Keplerbrücke = pont Kepler). De l'autre côté de la Mur, allez tout droit au premier carrefour mais tournez à droite au deuxième en vous mettant sur le trottoir de gauche du Kaiser-Franz-Josef-Kai (ne vous laissez pas troubler par le fait que la rue qui croise au premier carrefour porte le même nom ; en fait, les deux se rejoignent plus loin). Longez les maisons du pied de la colline du château (Schlossberg) jusqu'à l'entrée du funiculaire. Prenez le funiculaire et vous arriverez entre le restaurant et les anciennes casemates (maintenant scène de théâtre). Tournez à droite, passez devant le clocher et prenez le chemin qui vous mènera au bastion en peu de temps.

Vous avez bien sur aussi la possibilité de monter au bastion à pied mais il y a beaucoup de marches. C'est pour cela (et pour la vue) que je vous conseille de vous réserver ces escaliers assez raides pour le retour. Mais si vous êtes bien entraîné, au lieu de traverser la Mur, vous pouvez suivre son cours vers la droite et la traverser en passant par l'île futuriste (Murinsel) reliée aux deux rives par des passerelles. Sur l'autre rive, prenez la Schlossbergplatz, qui est un cul-de-sac où on peut bien manger et qui se termine là où l'escalier monte au bastion en faisant de multiples détours.

Les indications concernant l'arrivée correspondent à nos informations ou même expériences personnelles, mais nous ne pouvons assumer aucune responsabilité pour leur exactitude. Quand vous lisez cette page, les choses peuvent avoir changé dans la réalité.

Hans-Rudolf Hower 2014

Flèche : vers le début de la page

      

Questions fréquentes - Webmaster

Flèche : vers la page suivante du même niveau

Dernière mise à jour : 02/04/16