Flèche : retour à la page d'accueil Flèche : vers les pages allemandes Flèche : vers le niveau supérieur Pfeil: Sprung zur vorherigen Seite der gleichen Ebene Pfeil: Sprung zur nächsten Seite der gleichen Ebene

Bouton : action spéciale oui / non

Protection des données personnelles

Inscriptions d'Innsbruck

La maison de l'Ordre teutonique

Qui sommes-nous ? Contacts Collaboration Plan du site
Inscriptions d'Innsbruck < Inscriptions d'Autriche < Inscriptions < Centres d'intérêt < Bienvenue

Au c%#156;ur de la vieille ville d'Innsbruck, juste à côté du Petit toit doré (Goldenes Dachl), se trouve l'inscription décrite ici.

Photo : maison de l'ordre teutonique 1

L'inscription

Au besoin cliquez sur les photos pour les voir plus grandes.

Photos : Hans-Rudolf Hower 2007

Photo : maison de l'ordre teutonique 2

L'enseigne du restaurant

Photo : maison de l'ordre teutonique 3

L'oriel de gauche

L'oriel de droite

Photo : maison de l'ordre teutonique 4

Fleche : retour au debut de page

Inschrift

Texte original (en allemand)

Deutschordenshaus

Um während der Hof- und Landtage in der Residenzstadt eine eigene Wohnstätte zu besitzen, hat Heinrich v. Kneringen, Landkomtur des Deutschen Ordens "an der Etsch und im Gebirge" mit Sitz in Bozen dieses Haus erworben.

Die Erker wurden 1532 von Gregor Türing mit den prächtigen Wappen Heinrichs v. Kneringen, des damaligen Inhabers des Hoch- und Deutschmeisteramtes sowie der Komturei zu Schlanders und Lengmoos, geschmückt.

Schon 1539 hat der Orden das Haus wieder verkauft. Im Zuge der Restaurierung im Jahre 2001 wurden die ursprünglichen Fresken wieder freigelegt.

Stadt Innsbruck

Traduction

Maison de l'Ordre teutonique

Pour disposer d'un domicile privé dans la ville résidentielle pendant les journées de cour et de diète, Heinrich v. Kneringen, commandant de l'Ordre teutonique "au bord de l'Adige et dans les montagnes", siégeant à Bolzano, a acquis ce bâtiment.

En 1532 Gregor Türing a décoré les oriels des magnifiques armes de Heinrich v. Kneringen, qui tenait à l'époque la charge de grand maître teutonique ainsi que celle de commandant de l'Ordre à Schlanders et Lengmoos.

Dès 1539 l'Ordre a revendu le bâtiment. Dans le cadre de la restauration faite en 2001, les fresques originales ont été dégagées.

Ville d'Innsbruck

Fleche : retour au debut de page

Commentaire

Fondé en 1190 en Terre sainte lors de la troisième croisade, l'Ordre teutonique était à l'origine un ordre hospitalier recrutant surtout des aristocrates allemands, mais après avoir absorbé les chevaliers Porte-Glaive en 1237, il est devenu un ordre militaire. Après une forte expansion militaire en Prusse et jusque dans les Pays-Baltes, où il avait fondé un vaste Etat, sa puissance a été brisé définitivement par une alliance des Polonais et des Lituaniens en 1410, dans la bataille de Grunwald (que les Allemands appellent d'ailleurs la bataille de Tannenberg, pour plus de détails voir Kapelle zum Andenken an Grunwald [en allemand]).

Malgré tous les efforts d'assurer la survie de l'Ordre, on peut considérer les siècles suivants comme une longue agonie qui se terminera par la dissolution de l'Ordre prononcée par Napoléon à Ratisbone (Regensburg) en 1809. Selon la Wikipedia française, un "semblant d’ordre est rétabli en 1834, mais il reste exclusivement sous tutelle autrichienne. Les œuvres qui se perpétuent de nos jours sont exclusivement de nature charitable et hospitalière ; elles opèrent essentiellement en Franconie."

A l'époque de l'achat de la Maison de l'Ordre teutonique à Innsbruck, cet ordre avait donc déja perdu ses possessions territoriales du nord-est européen (sauf en Prusse orientale, selon le traite de Toruń [Thorn] de 1466) et a été sécularisé en 1525. Il continuait pourtant à avoir tout un réseau de commanderies (Komtureien) en Europe. La filiale régionale dont le commandant était Heinrich von Kneringen s'appelait officiellement "Ballei an der Etsch und im Gebirge" (commanderie au bord de l'Adige et dans les montagnes). Cette commanderie - comme les communes de Schlanders (Silandro) et de Lengmoos - se trouvait donc dans la région que les Autrichiens appelaient et continuent d'appeller Südtirol (Tyrol du sud), mais qui apartient à l'Italie depuis la fin de la Première guerre mondiale, sous le nom d'Alto-Adige (Haut-Adige).

L'histoire de l'Ordre teutonique se reflète assez bien dans les changements géographiques qu'a subi le siège du Grand maître de l'Ordre au cours des siècles : d'abord la Terre sainte, puis Venise, puis Marienburg (l'actuel Malbork, forteresse teutonique en Prusse occidentale, dès 1309), puis Bad Mergentheim (en Franconie, Allemagne du sud, dès 1526), et finalement Vienne (en Autriche, dès 1806), où il continue d'exister. Mais le statut d'ordre de chevalerie a été supprimé dès 1929.

Note linguistique

Le fait de trouver deux orthographes différentes du nom de Kneringen ou Knöringen n'a rien d'étonnant. D'une part, l'orthographe allemande n'a été standardisée que beaucoup plus tard et d'autre part, la prononciation du "ö" (= œ) varie (et a toujours varié) énormément selon les régions germanophones. Je sais de quoi je parle parce que dans mon propre dialect allemand (le francique du Palatinat et du nord du Pays de Bade), tous les "ö" se prononcent comme les "e" de "pénétrer" ou comme le premier "e" de "ferme", selon l'environnement consonnantique...

up

Literatur

Autor / Titel

Anmerkungen

Info / Kauf

Petit Larousse en couleurs

L'article "Teutonique" de la partie historique de cette encyclopédie brosse un tableau de l'histoire de l'Ordre teutonique.

amazon.fr

Fleche : retour au debut de page

Internet

Veuillez tenir compte de nos réserves légales en ce qui concerne tout renvoi à Internet.

Adresse / propriétaire

Contenu / sujets

Ordre teutonique

Dans Wikipedia française

Article encyclopédique très détaillé sur l'histoire se l'Ordre teutonique.

Deutscher Orden

Dans Wikipedia allemande

Article encyclopédique (en langue allemande) sur l'histoire se l'Ordre teutonique.

Ritter des Deutschen Ordens

Dans Wikipedia allemande

Article encyclopédique (en langue allemande) sur les chevaliers de l'Ordre teutonique.

Dans cet article, Heinrich von Kneringen apparaît avec l'orthographe Heinrich von Knöringen.

Pfarre Lengmoos

Dans Wikipedia française

Présentation de Lengmoos (Haut-Adige), de son église et de son histoire où Heinrich von Knöringen a joué un rôle important quand il était commandant régional de l'Ordre teutonique. Suit une brève histoire de l'Ordre teutonique.

Pfeil: Flèche : vers le début de la page

Passer des vacances à Innsbruck ? Excellente idée ! Mais où habiter ?

Que vous cherchiez un gîte, une chambre, un hôtel ou n'importe quel autre domicile de vacances,
avec ou sans pension, vous pouvez le trouver à

BOOKING.COM.

Fleche : retour au debut de page

Arrivée en transport en commun

Pour l'arrivée à Innsbruck voir Inscriptions d'Innsbruck.

En sortant de la gare d'Innsbruck, prenez la Salurner Straße jusqu'à la Triumphpforte (Arc de Triomphe) où vous tournerez à droite pour prendre la Maria-Theresien-Straße. Continuez tout droit jusqu'au Goldenes Dachl (Petit toit doré). Vous verrez l'inscription décrite ici, à gauche du Petit toit doré.

Les indications concernant l'arrivée correspondent à nos informations ou même expériences personnelles, mais nous ne pouvons assumer aucune responsabilité pour leur exactitude. Quand vous lisez cette page, les choses peuvent avoir changé dans la réalité.

Hans-Rudolf Hower 2007

Flèche : vers le début de la page

Questions fréquentes - Webmaster

Dernière mise à jour : 02/04/16